Prix littéraires

Prix 2017
 
Grand Prix des Lectrices - Elle 2017 06/06/2017

Le Grand Prix des Lectrices – ELLE 2017 a été décerné à Leila SLIMANI pour son livre CHANSON DOUCE dans la collection Blanche.


Cette année encore, le Grand Prix des Lectrices ELLE avec Guerlain a récompensé un roman, un document et un policier. Pendant huit mois, 150 de nos plus fidèles lectrices ont eu la chance de se glisser dans la peau de critiques littéraires pour désigner leurs ouvrages coups de cœur.


Dans la catégorie « Roman », c’est Leïla Slimani, auteure de « Chanson douce » (Ed. Gallimard), qui a conquis le jury. Les lectrices ont été profondément bouleversées par l’histoire de Louise, cette nounou assassine employée par un jeune couple de parisiens. Egalement lauréat du Grand Prix des Lycéennes ELLE, le livre sera bientôt adapté au

cinéma par Maïwenn.

  + de détails...
Prix Livre Inter 2017 06/06/2017

Le prix Livre Inter 2017  a été attribué à Jean-Baptiste Del Amo, pour le Règne Animal.


Le jury du 43e Livre Inter, présidé cette année par Elisabeth Badinter et composé de 24 auditrices et auditeurs de la radio, a été attribué ce 5 juin, à Jean-Baptiste Del Amo pour Règne animal, paru en août chez Gallimard. Le lauréat a été révélé durant "le 7-9" de Patrick Cohen et l'écrivain était l'invité de Léa Salamé.


Il a été élu dès le deuxième tour de scrutin, à l'issue de 4h20 de débats, "seulement". L'auteur avait déjà été couronné par le Prix des libraires de Nancy et des journalistes du Point 2016.

  + de détails...
Prix 2016
 
Prix Fénéon 2016 15/12/2016

Colombe Boncenne a remporté le 15 décembre dernier le prix littéraire Fénéon 2016, avec son premier roman Comme neige, publié par la maison d’édition Buchet Chastel.

Dans ce livre, le héros Constantin Caillaud découvre par hasard un titre inédit d'Emilien Petit, dont il pensait tout connaître. Au moment de confier l'ouvrage à Hélène, son ancienne maîtresse qui lui avait fait connaître l'auteur, il ne le retrouve plus. Une enquête chez les éditeurs et les écrivains commence alors pour retrouver la trace du livre perdu.

  + de détails...
Premier Prix Fémina des Lycéens 07/12/2016


Les élèves participants à la première édition du Prix Femina des lycéens, réunis à la librairie rouennaise L'Armitière, ont élu leur lauréate, mercredi 7 décembre: Nathacha Appanah pour Tropiques de la violence, paru chez Gallimard en août dernier.


Dans ce récit à plusieurs voix, Nathacha Appanah plonge son lecteur dans l'enfer de Mayotte, montrant à travers le personnage de Marie puis de son fils Moïse, "la déscolarisation, le chômage, la misère, la disparition de tous les repères, la tension entre Noirs et Blancs, la lutte de la tradition animiste contre la globalisation occidentale", ainsi que l'écrivait Jean-Claude Perrier dans son avant-critique parue le 3 juin dans Livres Hebdo.


  + de détails...
Prix des Cinq Continents 06/12/2016


Le jury du Prix des cinq continents de la Francophonie 2016, réuni mardi 6 décembre au siège de l'Organisation internationale
de la francophonie (OIF), a décerné sa récompense, dotée de 10 000 euros, à Fawzia Zouari pour son roman Le corps de ma mère, paru chez Joëlle Losfeld en mars dernier.

La lauréate bénéficiera pendant un an d'un accompagnement promotionnel de l'OIF comprenant une participation à des rencontres littéraires, salons et foires.

Dans Le corps de ma mère, Fawzia Zouari, romancière et essayiste franco-tunisienne dont Véronique Rossignol brossait
le portrait en mars dans Livres Hebdo (1076), revient sur le printemps 2007 qu'elle a passé au chevet de sa mère malade,
essayant de percer les mystères de cette femme secrète et "rétive aux confidences et à la tendresse", selon le résumé de son éditeur.

  + de détails...
Prix Rossel 2016 01/12/2016


Le prix Rossel 2016, considéré comme la plus prestigieuse récompense littéraire de Belgique, a été attribué jeudi 1er décembre à Hubert Antoine pour son premier roman Danse de la vie brève, paru chez Verticales en janvier.


Dans Danse de la vie brève, il "met sa prose amoureuse et sensuelle au service de trois Mexicains en cavale : un jeune vagabond d’origine indienne, un père veuf et sa fille de 23 ans qui fuient un crime dont ils ont été en réalité les victimes. C’est elle, Melitza, qui raconte mais c’est le père qui traduit et commente le journal intime en trois carnets qu’elle a tenus de janvier à octobre 2006", décrit Véronique Rossignol dans son avant-critique publiée dans Livres Hebdo le 27 novembre 2015. Sur le site de son éditeur, ce premier roman est présenté comme un livre  où "chaque événement, du plus sensuel au plus tragique, possède son pas de danse."

  + de détails...
Pépites 2016 30/11/2016

Les célèbres prix littéraires jeunesse, qui récompensent six titres dans différentes catégories, ont été dévoilés en ouverture du Salon du livre et de la presse jeunesse qui se déroule du 30 novembre au 5 décembre à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Winshluss avec Dans la forêt sombre et mystérieuse gagne deux prix.

Remaniées pour 2016, les Pépites, qui se déroule du 30 novembre au 5 décembre, ont été dévoilées mercredi 30 novembre à 13h et seront remises aux lauréats le soir même en présence des jurys, des partenaires et de la comédienne Ludivine Sagnier, marraine de la cérémonie.

Deux jurys, l’un professionnel, l’autre de jeunes lecteurs réunis par France Télévisions, ont choisi chacun trois titres dans trois tranches d’âges, parmi une sélection de 36 ouvrages, dans tous les genres: albums, bandes dessinées, documentaires et romans. S’y ajoute une Pépite d’or, décernée par le jury professionnel.

Présidé par Véronique Ovaldé, le jury professionnel a distingué Dans la forêt sombre et mystérieuse de Winshluss (Gallimard BD) comme Pépite d'or; Björn, six histoires d’ours de Delphine Perret (Les fourmis rouges) pour la Pépite des Petits 2016; Georgia, tous mes rêves chantent, un livre-CD avec un texte de Timothée de Fombelle et des illustrations de Benjamin Chaud, la voix de Cécile de France, des morceaux chantés par Alain Chamfort, Emily Loizeau, Albin de la Simone, et al (Gallimard Jeunesse/ Contraste productions) pour la Pépite des Moyens 2016; et Totem de Nicolas Wouters, illustré par Mikaël Ross (Sarbacane), pour la Pépite des Grands 2016.

Choisi par les enfants de CE2, CM1 et CM2, Dans la forêt sombre et mystérieuse de Winshluss (Gallimard BD) a également reçu le prix des lecteurs France Télévisions dans la catégorie Moyens. Ceux-ci ont choisi Le facteur de l’espace de Guillaume Perreault (La Pastèque) comme Pépite des lecteurs France Télévisions dans la catégorie Petits, et Sauveur & fils, tome 1 de Marie-Aude Murail (L’école des loisirs) comme Pépite des lecteurs France Télévisions dans la catégorie Grands.

Au salon, la scène des Pépites présentera les 36 titres de la sélection ainsi que les ouvrages primés, et proposera des rencontres avec les auteurs sélectionnés ou primés.

  + de détails...
Prix du Livre d'humour de résistance 29/11/2016

Le 7e prix du Livre d'humour de résistance a été décerné à Abdelaziz Baraka Sakin pour son roman Le Messie du Darfour publié chez Zulma.

Le Messie du Darfour, traduit de l'arabe par Xavier Luffin et paru en août dernier aux éditions Zulma, suit Abderahman, jeune Soudanaise et la fille adoptive de tante Kharifiyya, qui l'a recueillie un jour de marché en lui demandant de ne jamais parler de la guerre. Un jour, elle rencontre Shikiri, jeune idéaliste enrôlé de force dans l'armée, venu en permission chez sa tante Kharifiyya. Elle l'épouse et lui demande de l'aider à se venger des milices janjawids, en en tuant au moins dix.

 

  + de détails...
Prix du Style 2016 22/11/2016


Le Prix du Style 2016 a été décerné, mardi 22 novembre au Brand Store BMW George V, à Négar Djavadi pour son premier roman Désorientale, paru au mois d'août chez Liana Lévi.

C'est le troisième prix de la saison pour Négar Djavadi après ceux des libraires L'Autre monde et Folies d'encre. Il était également finaliste du Prix du roman Fnac et avait été sélectionné pour le Prix littéraire du Monde et le Prix Femina.

Dans Désorientale, Négar Djavadi, scénariste et réalisatrice d'origine iranienne, raconte le parcours de Kimiâ Sadr, native de Téhéran mais exilée en France, qui suit un protocole d'insémination artificielle pour avoir un enfant avec son amie, Anna. Dans la salle d'attente, elle se remémore ses souvenirs, sa famille, ses parents, opposés aux différents régimes en place. Le roman, tout en racontant l'Iran des années 1970, évoque les questions d'identité, d'exil et de transmission.

  + de détails...
Prix Chen Bochui 2016 17/11/2016

L'album d'Alexandra Garibal, illustré par Fred Benaglia, paru chez Gallimard Jeunesse, remporte l'un des prix décernés par la Foire internationale du livre de jeunesse de Shanghai.

Désormais ouverts à l'édition internationale pour la jeunesse, les prix Chen Bochui 2016 ont été décernés le jeudi 17 novembre au Baoshan International Folk Art Muséum de Shanghai, à la veille de la 4e Foire internationale du livre de jeunesse de Shanghai, qui se déroule du 18 au 20 novembre. Chien des villes, d'Alexandra Garibal, illustré par Fred Benaglia, paru chez Gallimard Jeunesse le 8 septembre, remporte un prix dans la catégorie Album.

Chien des villes raconte l'histoire d'un chien abandonné, errant, victime des coups de pied des passants, jusqu'à ce qu'arrive une petite fille qui ne le rejette pas. Il décide de partir à sa recherche.

  + de détails...
Prix Flore 10/11/2016

Le 29e prix de Flore, dont le jury est présidé par Frédéric Beigbeder, est allé à la romancière française d'origine hongroise Nina Yargekov, 36 ans, pour son roman intitulé « Double Nationalité » (POL).


Résumé:

Vous vous réveillez dans un aéroport. Vous ne savez pas qui vous êtes ni où vous allez. Vous avez dans votre sac deux passeports et une lingette rince-doigts.
Vous portez un diadème scintillant et vous êtes maquillée comme une voiture volée.
Vous connaissez par coeur toutes les chansons d'Enrico Macias. Vous êtes une fille rationnelle. Que faites-vous ?

  + de détails...
Prix Jean Giono 2016 10/11/2016

C'est le deuxième prix de la saison pour Alain Blottière, déjà lauréat du prix Décembre pour Comment Baptiste est mort aux éditions Gallimard.

Dans Comment Baptiste est mort, Alain Blottière, raconte l'histoire de Baptiste qui, après plusieurs semaines de captivité dans le désert avec ses parents et ses frères, est le seul à être libéré par un groupe de djihadistes. Il livre un témoignage contrasté, laissant apparaître des zones d'ombre et des éléments tenus au secret. Sa mémoire semble altérée. Au fil du récit, l'histoire de Yumaï, comme l'appelaient ses ravisseurs, se révèle.

  + de détails...
Grand prix de la littérature américaine 08/11/2016

Le Grand prix de la littérature américaine a été attribué à Atticus Lish pour Parmi les loups et les bandits, chez Buchet Chastel / diffusion CDE.

Parmi les loups et les bandits est une tragédie contemporaine, puissante, lyrique. Le roman met en scène l'improbable histoire d'amour entre deux marginaux dans un New York spectral, encore en proie aux secousses de l'après 11 septembre. Zou Lei, une clandestine chinoise d'origine Ouïghour errant de petits boulots en rafles des Homeland security services rencontre Brad Skinner, un vétéran de la guerre en Irak meurtri par les vicissitudes des combats. Ensemble, ils arpentent le Queens et cherchent un refuge, un havre, au sens propre comme figuré. L'amour fou de ses outlaws modernes les mènera au pire, mais avant, Lish prend le soin de nous décrire magistralement cette Amérique d'en bas, aliénée, sans cesse confinée alors même qu'elle erre dans les rues. Il nous assène l'histoire de ces hommes et ces femmes qui font le corps organique de la grande ville : clandestins, main d'oeuvre sous payée, chair à canon, achevant sous nos yeux les derniers vestiges du rêve américain.


Avec cet incroyable premier roman, lauréat de nombreux prix dont le prestigieux Pen/Faulkner award, Atticus Lish s'est immédiatement hissé au rang des plus grands : puisant chez Dickens comme aux sources du modernisme, il livre un texte brutal et beau, incontournable.

  + de détails...
Prix Décembre 07/11/2016

Le Prix décembre vient d’être décerné à Alain Blottière pour son roman Comment Baptiste est mort, paru chez Gallimard au mois d’avril dernier.

Comment Baptiste est mort a été publié dans la collection "Blanche" en avril. Le roman suit Baptiste, qui, après plusieurs semaines de captivité dans le désert avec ses parents et ses frères, est le seul à être libéré par un groupe de djihadistes. Il livre un témoignage contrasté, laissant apparaître des zones d'ombre et des éléments tenus au secret. Sa mémoire semble altérée. Au fil du récit, l'histoire de Yumaï, comme l'appelaient ses ravisseurs, se révèle.

Alain Blottière, connu aussi pour ses récits de voyages et ses ouvrages sur l'Egypte, avait déjà reçu le prix Valery-Larbaud et le Prix Louis Barthou de l'Académie Française en 1995 pour L'enchantement (Calmann-Lévy). Comment Baptiste est mort a aussi été distingué par l'Académie Française au printemps dernier avec le Prix Mottart. Il est encore finaliste du Prix Jean Giono et avait été choisi dans la sélection de printemps du Renaudot et les lectures estivales du Médicis.

  + de détails...
Prix Goncourt 2016 03/11/2016

Le prix Goncourt 2016 a été décerné à  Leïla Slimani, pour son roman Chanson douce.

 


Le jury du Goncourt a été séduit par ce drame tendu qui, en creux, pose un regard acéré sur les rapports de domination dans le monde contemporain. A partir d’un prologue digne d’un thriller, l’écrivaine relate l’histoire de Myriam et Paul, couple normal du Xearrondissement parisien, qui engagent une nounou si parfaite qu’ils en deviennent dépendants. Une tragédie parfaite où l’auteure "parvient en filigrane à dresser le portrait de nos prisons sociétales et intimes", comme l’écrivait Kerenn Elkaïm dans son avant-critique parue le 20 mai dernier dans Livres Hebdo.

  + de détails...
Prix Fémina 2016 25/10/2016

Le Prix Femina vient d’être décerné à Marcus MALTE  pour Le garçon aux Editions Zulma.

« Le garçon n'a pas de nom et ne parle pas. Être quasi sauvage, il ne connaît du monde que sa mère et leur cabane. En 1908, il se met en chemin et découvre le monde : les habitants d'un hameau, Brabek et Emma, puis la guerre, paroxysme de la folie des hommes. »

Ce roman esquisse l'itinéraire d'une âme neuve, qui s'éveille à la conscience et vivra des expériences tantôt tragiques, tantôt cocasses.
Ce livre était également dans la liste du Prix du roman Fnac, la première sélection du prix Wepler et parmi les finalistes du prix de Nancy et du Point.

  + de détails...
Haut de page